Câblage d' équipement électrique

Les normes en vigueur du câblage électrique


  • Notre activitée dite " tableautier " est réglementée par un ensemble de normes que sont :

  • NF EN 60439/1/2/3

définit les dispositions générales des tableaux de distribution basse tension

les 10 essais obligatoires du tableau électrique- 7 dit de type - 3 dit individuelle

  • NF C 14100-15100-15211

définit la réglementation des installations basse tension.

  • IEC 60947/1/2/3/4/

vise les dispositions concernant l'appareillage à garantir le bon fonctionnement et la sécurité. 
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur LinkedIn

Les moyens et l'outillage



Notre atelier de câblage est pourvu d'un certain nombre de machines qui servent à nos techniciens, pour leur permettre de travailler rapidement, et dans de bonnes conditions. Nous utilisons pour cela différentes machines dont :

MACHINE A POINCONNER AUTOMATIQUE NUMERIQUE
Cette outil nous permet de poinçonner rapidement et numériquement, un ensemble de trous sur les portes d'armoires ou de coffrets pour ensuite recevoir l'appareillage de commande et signalisation.
 

MACHINE A POINCONNER MANUELLE A VISEE LASER
Cette outil manuel avec visée laser nous permet de percer des petites portes, ou plaques passe câbles, ou encore boites à bornes pour recevoir les presse-étoupe.





COMBINE MACHINE A BARRE CUIVRE PLEINE
Notre machine combinée nous permet de PERCER-PLIER-COUPER, des barres cuivre pleines aux dimensions maximum de 120x10mm, pour confectionner des
  • Jeux de barres au delà de 3200A pour la distribution, ou encore des queues de barres pré percées pour recevoir le raccordement des canalisations..
 
  • Outils manuels pour barre cuivre souple
Les deux outils de coupe et de perçage de barre souple isolée dimension maximum de 120x10mm.

  • Outil coupe goulotte et couvercle permet de réaliser un travail propre.

  • Nous travaillons le " makrolon " ou plexi-glass sur un banc de pliage auto régulé, pour réaliser tout type de protection contre les contacts direct qui protège les jeux de barres, ou autre pièces nus sous tension accessible.
 
  • La machine à graver les étiquettes nous offrent une grande autonomie, concernant tout type de gravage, dimensions, couleurs d'étiquettes, individuelles, en bandes, ou de type ZB2.

  • Autre machine à marquer les étiquettes autocollantes, pour les bornes, repères de fils ou matériels.

  • Le coupe rail manuel universel est utilisé pour couper différents types de rail, oméga, dyn de profondeur différentes.

  • Les tournevis automatiques nous permettent un serrage au couple pour éviter notamment les échauffements. Ces appareils font l'objet de certificat de contrôle d'étalonnage et de serrage au couple chaque année.

  • Nos clés dynamométrique sont elles aussi contrôlées chaque année et ont un procès verbal  d'étalonnage et de conformité selon la norme NF EN 26789.
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur LinkedIn

Les contrôles et tests

Afin d'assurer la sécurité de ses utilisateurs, AES met un point d'honneur à effectuer les tests en rigueur. Ainsi AES réalise l'ensemble des contrôles et essais obligatoires et notamment les trois essais individuels définis par les normes CEI 439-1 et NF EN 60439-1. Ils complètent les essais de type réalisés au préalable par le constructeur.

Ò Premier essai individuel (inspection de l'ensemble comprenant l'examen du câblage et, si nécessaire, un essai de fonctionnement électrique) :
  •                 Conformité d'exécution du tableau par rapport aux plans, nomenclature, schémas 
  •                 Nombre, nature et calibre des appareils
  •                 Conformité du câblage : raccordement des circuits de puissance et auxiliaires
  •                 Qualité du câblage : section des conducteurs, sertissage et serrage
  •                 Repérage des conducteurs et de l'appareillage.
  •                 Inspection visuelle 

  •                 Vérification des distances d'isolement et des lignes de fuites au niveau des raccordements ou partie de jeu de barres
  •                 Vérification du degré de protection. Présence des éléments permettant de l'assurer, variables selon le besoin (auvent, joint, plastrons...). Absence d'infraction sur l'enveloppe (découpe, perçage...) risquant de compromettre le degré de protection d'origine.
  •                 Vérification de la présence d'une plaque signalétique ou d'une documentation technique où figure le nom du constructeur, le numéro d'identification de l'affaire et toutes les caractéristiques techniques se rapportant au tableau (tension, courant, régime de neutre, ICC, IP, protection des personnes, dimensions et masse du tableau, etc.).
  •                 Fonctionnement électrique 
  •                 Inspecter le câblage et vérifier le bon fonctionnement du tableau : relayage, mesure et surveillance, verrouillages mécaniques et électriques etc.
Ò Deuxième essai individuel (vérification de l'isolement) :
"                Essai diélectrique 
Tous les appareils doivent être raccordés, à l'exception de ceux qui ne supporteraient pas la tension d'essai. Pour un tableau ayant une tension assignée d'emploi de 230/400V, appliquer une tension d'essai de 2500V - 50Hz pendant une minute :
  •                 Entre toutes les parties actives et les masses interconnectées de l'ensemble.
  •                 Entre chaque pôle et tous les autres pôles raccordés pour cet essai aux masses interconnectées de l'ensemble.
Les essais sont satisfaisants s'il ne se produit ni perforation ni amorçage d'arc entre les différentes parties testées.
  •                 Mesure de l'isolement 
Si le tableau n'est pas soumis à un essai diélectrique, une mesure de l'isolement doit être effectuée à l'aide d'un appareil de mesure d'isolement sous une tension d'au moins 500V (CC). La valeur minimale de la résistance de l'isolement doit être égale à 1000 /V.

Ò Troisième essai individuel (mesure de protection) :
  •                 Vérifier la présence d'écrans de protection contre les contacts directs et indirects sur les parties sous tension.
  •                 Vérifier visuellement 
  •                 Présence des rondelles contact au niveau des assemblages (couple de serrage avec clé dynamométrique).
  •                 Tresse de masse sur les portes (continuité électrique).
  •                 Présence du conducteur PE.
Ò Finition :
  •                 Nettoyer l'intérieur du tableau.
  •                 Vérifier la présence des repères d'identification du tableau.
  •                 Contrôler l'aspect extérieur : rayures, peinture...
Ò Les rapports :
  •                 Rédiger un rapport d'essai. Il consigne les anomalies détectées et les actions correctives à mener.
  •                 Viser avec le client une liste de contrôle de tous les points à vérifier.
  •                 Etablir un procès verbal d'essai. Il certifie que tous les essais ont bien été effectués et permet d'éviter une reprise systématique de tous ces contrôles sur site.
  •                 Etablir la liste des matériels manquants.
  •                 Etablir la liste des matériels qui seront expédiés séparément du tableau.
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur LinkedIn

Banc de pliage


Coupe goulotte


Coupe rail


Machine à barre rigide



Machine à barre souple


Machine à poinçonner automatique


Machine à poinçonner  


Machine à étiquettes





Copyright © 2011 - 2014. Tous droits réservés.

Agence Internet : www.duodiff-sites-internet.fr
Cablage électrique normes et controle
Nos partenaires
personnel qualifié
contact